Termite

Date : Dimanche 25 novembre 2007 @ 19:01:29 :: Sujet : Comportements animaux

Il m'arrive de rencontrer de savants spécialistes des termites. Ils me disent que mes fourmis sont certes intéressantes mais qu'elles n'ont pas accompli la moitié de ce que les termites ont réussi.
C'est vrai.


Les termites sont les seuls insectes sociaux, sûrement les seuls animaux, même, à avoir créé une « société parfaite ». Les termites se sont organisés en monarchie absolue où chaque individu est heureux de servir sa reine, où tous se comprennent, s'entraident, où nul ne nourrit la moindre ambition ou la moindre préoccupation égoïste.
C'est certainement dans la société termite que le mot « solidarité » prend son sens le plus fort. Peut être parce que le termite a été le premier animal à construire des villes, il y a de cela plus de deux cents millions d'années.
Cependant, dans sa réussite même, réside sa propre condamnation. Ce qui est parfait, par définition, ne saurait être amélioré. La ville termite ignore donc toute remise en cause, toute révolution, tout trouble interne. C'est un organisme pur et sain qui fonctionne si bien qu'il ne fait que jouir de son bonheur, parmi ses couloirs ouvragés, bâtis avec un ciment extrêmement solide. La fourmi, en revanche, vit dans un système social beaucoup plus anarchique. Elle progresse en commettant des erreurs et commence, dans tout ce qu'elle entreprend, par commettre des erreurs. Elle ne se satisfait jamais de ce qu'elle possède, goûte à tout, même au péril de sa vie. La fourmilière n'est pas un système stable mais une société qui tâtonne en permanence, testant toutes les solutions jusqu'aux plus aberrantes, au risque parfois de sa propre destruction. Voilà pour moi autant de raisons de s'intéresser davantage aux fourmis qu'aux termites.


ESRA Tome 2 [Le jour des fourmis]
Bernard Werber





Cet article provient de esra

L'URL pour cet article est : http://wesra.free.fr//article.php?sid=275