L’univers va

Date : Mardi 13 novembre 2007 @ 12:54:02 :: Sujet : Utopies

L’univers va vers la complexité. De l’hydrogène à l’hélium, de l’hélium au carbone. Toujours plus complexe, toujours plus sophistiqué est le sens d’évolution des choses.



De toutes les planètes connues, la Terre est la plus complexe. Elle se trouve dans une zone où sa température peut varier. Elle est couverte d’océans et de montagnes. Mais si son éventail de formes de vie est pratiquement inépuisable, il en est deux qui culminent au-dessus des autres par leur intelligence. Les fourmis et les hommes.

On dirait que Dieu a utilisé la planète Terre pour faire une expérience. Il a lancé deux espèces, avec deux philosophies complètement antinomiques, sur la course de la conscience pour voir laquelle irait le plus vite.

Le but est probablement d’arriver à une conscience collective planétaire : la fusion de tous les cerveaux de l’espèce. C’est selon moi la prochaine étape de l’aventure de la conscience. Le Prochain niveau de complexité.

Cependant, les deux espèces leaders ont pris des voies de développement parallèles:

— Pour devenir intelligent, l’homme a gonflé son cerveau jusqu’à lui donner une taille monstrueuse. Une sorte de gros chou-fleur rosâtre.

— Pour obtenir le même résultat, les fourmis ont préféré utiliser plusieurs milliers de petits cerveaux réunis par des systèmes de communications très subtils.

En valeur absolue, il y a autant de matière ou d’intelligence dans le tas de miettes de chou des fourmis que dans le chou-fleur humain. Le combat est à armes égales.

Mais que se passerait-il si les deux formes d’intelligences, au lieu de courir parallèlement, coopérait ?...



ESRA Tome 1 [les fourmis]
Bernard Werber





Cet article provient de esra

L'URL pour cet article est : http://wesra.free.fr//article.php?sid=249