Culte féminin

Date : Dimanche 04 novembre 2007 @ 12:59:29 :: Sujet : Spiritualité

A l’origine de la plupart des civilisations, se trouvent des cultes de la déesse mère, célébrés par des femmes. Leurs rites étaient fondés sur les trois événements essentiels de la vie d’une femme:

1.les règles ; 2.l’enfantement ; 3.la mort.



Par la suite, les hommes ont tenté de copier ces religions primitives. Les prêtres ont emprunté les robes longues des femmes.

Les chamans de Sibérie, de même, persistent à s’habiller en femmes pour leur initiation et, dans tous les cultes, on retrouve une déesse mère fondatrice. Pour mieux promouvoir la religion catholique auprès des peuples païens, les premiers chrétiens ont mis en avant la Vierge Marie, l’originalité de cette nouvelle déesse étant d’être une déesse vierge.

Ce n’est qu’au Moyen Age que le christianisme a choisi de couper les liens avec les cultes féminins d’antan. Ordre a été donné de pourchasser en France les adorateurs des « vierges noires », les bûchers ont partout fleuri pour les « sorcières » (beaucoup plus que pour les sorciers »).

Les hommes ont cherché à évacuer les femmes du domaine mystique. Ils ont ainsi inventé un cérémonial typiquement masculin: la guerre. Cependant la mystique ne pourra jamais demeurer totalement masculine. La plupart des peurs proviennent de l’incapacité des hommes à accepter des phénomènes qui ne vont pas toujours dans la même direction. Alors que les femmes vivent chaque mois dans leur corps un enseignement. Le cycle de construction est suivi d’un cycle de destruction puis d’un nouveau cycle de reconstruction. Voilà ce qu’est la perception « pulsée » de l’univers.



Encyclopédie du Savoir Relatif et Absolu
ESRA Tome 4 [L'empire des anges]
Bernard Werber





Cet article provient de esra

L'URL pour cet article est : http://wesra.free.fr//article.php?sid=244