Clavecin de lumière

Date : Dimanche 04 novembre 2007 @ 12:59:29 :: Sujet : Musique

En 1730, le père jésuite Castel émit une théorie faisant correspondre les sons et les couleurs. Selon lui, le bleu était la couleur de Dieu car la couleur du ciel. Dieu étant la note de départ, le do, première note de l’octave, correspondait au bleu.



Et ainsi de suite. Castel construisit un clavecin oculaire capable de projeter des combinaisons de couleurs. Pour disposer d’assez de lumière, il était nanti de 60 lucarnes, une par touche de clavier, elles-mêmes éclairées par 500 chandelles. L’art de faire de la musique avec des couleurs fut plus tard baptisé « la lumia ». Une symphonie, le Prométhée ou le poème du feu, fut écrite en 1910 par le compositeur russe Alexandre Skriabine. C’était un véritable « cinesthéticien », c’est-à-dire qu’il voyait des couleurs dès qu’il entendait de la musique. Il joua cette symphonie devant un public dont il avait exigé au préalable qu’il soit habillé de blanc afin que les vêtements absorbent les couleurs durant toute la durée du concert.



Encyclopédie du Savoir Relatif et Absolu
Bernard Werber





Cet article provient de esra

L'URL pour cet article est : http://wesra.free.fr//article.php?sid=241