La mort du roi des rats

Date : Vendredi 02 novembre 2007 @ 18:49:52 :: Sujet : Comportements animaux

Certaines espèces de ratus norvegicus pratiquent ce que les naturalistes appellent « l’élection du roi des rats ». Une journée durant, tous leurs jeunes mâles se battent en duel avec leurs incisives tranchantes. Les plus faibles sont évincés jusqu’à ce qu’il ne reste plus pour la finale que deux rats, les plus habiles et les plus combatifs du lot. Le vainqueur est choisi pour roi.



S’il l’a emporté, c’est qu’il est à l’évidence le meilleur rat de la tribu. Tous les autres se présentent devant lui, oreilles en arrière, tête baissée ou montrant leur postérieur en signe d’obéissance.

Le roi leur mordille la truffe pour dire qu’il est le maître et qu’il accepte leur soumission. La meute lui offre les meilleures nourritures en sa possession, lui présente ses femelles les plus odorantes, lui réserve la niche la plus profonde où il fêtera sa victoire, Mais à peine s’est-il assoupi, épuisé de plaisirs, qu’il se produit un phénomène étrange. Deux ou trois de ces jeunes mâles, qui avaient pourtant fait acte d’allégeance, viennent l’égorger et l’étriper. Délicatement, ensuite, de leurs pattes et de leurs griffes, ils lui ouvrent le crâne comme une noix à coups de dent. Ils en extirpent la cervelle et en distribuent une parcelle à tous les membres de la tribu. Sans doute croient-ils qu’ainsi, par ingurgitation, tous bénéficieront d’un peu des qualités de l’animal supérieur qu’ils s’étaient donné pour roi.

De même chez les humains, on se plaît à se désigner des rois pour prendre ensuite encore plus de plaisir à les réduire en pièces. Méfiez-vous alors si on vous offre un trône, c’est peut-être celui du roi des rats.



Encyclopédie du Savoir Relatif et Absolu
ESRA Tome 3 [La révolution des fourmis]
Bernard Werber





Cet article provient de esra

L'URL pour cet article est : http://wesra.free.fr//article.php?sid=147