Bienvenue sur WESRA (Web ESRA ou Werber ESRA), la Web Encyclopédie du Savoir Relatif et Absolu de Bernard Werber
1 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne. [Devenez membre privilégié en cliquant ici]

esra : Totalitarisme

Écrit par EdmondWells. Posté le Mardi 13 novembre 2007 @ 12:54:03 par Admin
Les fourmis intéressent les hommes, car ils pensent qu’elles sont parvenues à créer un système totalitaire réussi. Il est vrai que de l’extérieur on a l’impression que dans la fourmilière tout le monde travaille, tout le monde obéit, tout le monde est prêt à se sacrifier, tout le monde est pareil. Et pour l’instant les systèmes totalitaires humains ont tous échoué...



Alors on pense à copier l’insecte social (l’emblème de Napoléon n’était-il pas l’abeille?). Les phéromones qui inondent la fourmilière d’une information globale, c’est la télévision planétaire d’aujourd’hui. L’homme croit qu’en offrant à tous ce qu’il estime le meilleur, il débouchera un jour sur une humanité parfaite.

Ce n’est pas le sens des choses.

La nature, n’en déplaise à M. Darwin, n’évolue pas vers la suprématie des meilleurs (selon quels critères, d’ailleurs ?).

La nature puise sa force dans la diversité. Il lui faut des bons, des méchants, des fous, des désespérés, des sportifs, des grabataires, des bossus, des becs-de-lièvre, des gais, des tristes, des intelligents, des imbéciles, des égoïstes, des généreux, des petits, des grands, des noirs, des jaunes, des rouges, des blancs... Il en faut de toutes les religions, de toutes les philosophies, de tous les fanatismes, de toutes les sagesses... Le seul danger est que l’une quelconque de ces espèces soit éliminée par une autre.

On a vu que les champs de maïs artificiellement conçus par les hommes et composés des frères jumeaux du meilleur épi (celui qui a besoin de moins d’eau, celui qui résiste le mieux au gel, celui qui donne les plus beaux grains) mouraient tous d’un coup à la moindre maladie. Alors que les champs de maïs sauvages, composés de plusieurs souches différentes ayant chacune leurs spécificités, leurs faiblesses, leurs anomalies, arrivaient toujours à trouver une parade aux épidémies.

La nature hait l’uniformité et aime la diversité. C’est là peut-être que se reconnaît son génie.



Note : "
ESRA Tome 1 [les fourmis]
Bernard Werber
"

Liens Relatifs



    L'Article le plus lu à propos de Prises de conscience :


    Les dernières nouvelles à propos de Prises de conscience :

    Page Spéciale pour impression  Envoyer cet Article à un ami 

    "esra : Totalitarisme" | Se connecter / Créer un compte | 0 Commentaire
    Seuil

    Les Commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.


    Sondage

    Etes-vous pour la mise en place d'un forum sur le site ?
     oui, le site doit s'ouvrir un peu
     non, le site doit rester fermé

      Results, Résultats


    • Votes : 105
    • Commentaire(s) : 0
    Sujets
    Choc des civilisations
    Comportements animaux
    Comportements humains
    Dazibao
    Destins particuliers
    Enigmes
    Esotérisme et symbolique
    Expériences pratiques
    Jeux d'esprit
    Jeux de langue
    Matière grise
    Musique
    Origines de l'humain
    Peuples et civilisations
    Prises de conscience
    Psychologie
    Quantique et philosophie des sciences
    Recettes
    Règne végétal
    Spiritualité
    Stratégie
    Utopies