Bienvenue sur WESRA (Web ESRA ou Werber ESRA), la Web Encyclopédie du Savoir Relatif et Absolu de Bernard Werber
1 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne. [Devenez membre privilégié en cliquant ici]
Activité du Site
Pages vues depuis 01/11/2007 : 1 110 875
  • Nb. de Membres : 45
  • Nb. d'Articles : 290
  • Nb. de Forums : 0
  • Nb. de Sujets : 22
  • Nb. de Critiques : 0

Top 10  Statistiques

Ephémérides
En ce jour...
1857
Fondation en Grande-Bretagne du premier club de football du monde, le FC Sheffield.
1929
Crach de Wall Street.
1956
Manifestation des étudiants hongrois exigeant le retrait des Soviétiques.
2003
Dernier vol du concorde pour la British Airways aprés 27 ans de service.
2007
St Florentin

esra : Bombardier

Écrit par EdmondWells. Posté le Samedi 03 novembre 2007 @ 19:38:20 par Admin
Les carabes bombardiers (Brachynus crepitans) sont nantis d’un « fusil organique ». S’ils sont attaqués, ils dégagent comme une fumée suivie d’une détonation. L’insecte les produit en associant deux substances chimiques émanant de deux glandes distinctes.

La première libère une solution contenant 25% d’eau oxygénée et 10% d’hydroquinone. La seconde fabrique une enzyme, la peroxydase. En se mêlant dans une chambre de combustion, ces jus atteignent la température de l’eau bouillante, 100 °C, d’où un jet de vapeur d’acide nitrique, d’où la détonation. Si l’on approche sa main d’un carabe bombardier, son canon projettera aussitôt une nuée de gouttes rouges, brûlantes et très odorantes. L’acide nitrique provoquera des cloques sur la peau.

Ces coléoptères savent viser en orientant leur bec abdominal flexible où s’opère le mélange détonant. Ils peuvent ainsi frapper une cible à quelques centimètres de distance. S’ils la manquent, la détonation suffira à faire fuir n’importe quel assaillant. Un carabe bombardier tient généralement trois ou quatre salves en réserve. Certains entomologistes ont cependant dépisté des espèces capables, quand on les stimule, de tirer vingt-quatre coups d’affilée. Les carabes bombardiers sont orange et bleu argenté. Ils sont très faciles à déceler. Tout se passe comme si, armés de leur canon, ils se sentaient invulnérables au point de s’afficher en vêtements bariolés. D’une façon générale, tous les coléoptères qui déploient des couleurs flamboyantes et des élytres aux graphismes éclatants disposent d’un « gadget » de défense qui leur permet d’éloigner les curieux.

Note. Sachant que l’animal est délicieux à consommer nonobstant ce « gadget », les souris sautent sur les carabes bombardiers et leur enfoncent immédiatement l’abdomen dans le sable avant que le mélange détonant n’ait eu le temps de fonctionner. Les coups se perdent alors dans le sol et, quand l’insecte a gaspillé toutes ses munitions, la souris le dévore en commençant par la tête.



Note : "
Encyclopédie du Savoir Relatif et Absolu
ESRA Tome 2 [Le jour des fourmis]
Bernard Werber
"

Liens Relatifs



    L'Article le plus lu à propos de Comportements animaux :


    Les dernières nouvelles à propos de Comportements animaux :

    Page Spéciale pour impression  Envoyer cet Article à un ami 

    "esra : Bombardier" | Se connecter / Créer un compte | 0 Commentaire
    Seuil

    Les Commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.


    Sondage

    Etes-vous pour la mise en place d'un forum sur le site ?
     oui, le site doit s'ouvrir un peu
     non, le site doit rester fermé

      Results, Résultats


    • Votes : 105
    • Commentaire(s) : 0
    Sujets
    Choc des civilisations
    Comportements animaux
    Comportements humains
    Dazibao
    Destins particuliers
    Enigmes
    Esotérisme et symbolique
    Expériences pratiques
    Jeux d'esprit
    Jeux de langue
    Matière grise
    Musique
    Origines de l'humain
    Peuples et civilisations
    Prises de conscience
    Psychologie
    Quantique et philosophie des sciences
    Recettes
    Règne végétal
    Spiritualité
    Stratégie
    Utopies