Bienvenue sur WESRA (Web ESRA ou Werber ESRA), la Web Encyclopédie du Savoir Relatif et Absolu de Bernard Werber
2 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne. [Devenez membre privilégié en cliquant ici]
Activité du Site
Pages vues depuis 01/11/2007 : 1 109 568
  • Nb. de Membres : 45
  • Nb. d'Articles : 290
  • Nb. de Forums : 0
  • Nb. de Sujets : 22
  • Nb. de Critiques : 0

Top 10  Statistiques

Ephémérides
En ce jour...
1813
Napoléon est vaincu à la "bataille des Nations".
1925
Signature des accords de Locarno en Suisse.
1963
L' "incident de Babelberg" est réglé entre les Soviétiques et les Britanniques après 9 heures de négociations.
2007
Ste Edwige

esra : Nos alliés les bêtes

Écrit par EdmondWells. Posté le Vendredi 02 novembre 2007 @ 18:49:52 par Admin
L’histoire a connu de nombreux cas de collaboration militaire entre humains et animaux sans que les premiers aient jamais pris la peine de demander l’avis des seconds.

Durant la Seconde Guerre mondiale, les Soviétiques dressèrent ainsi des chiens antichars. Harnachés d’une mine, les canidés avaient pour mission de se glisser sous le char ennemi et de le faire exploser. Le système ne fonctionna pas très bien car les chiens avaient tendance à revenir trop tôt auprès de leurs maîtres.

En 1943, le docteur Louis Feiser imagina de lancer à l’assaut des navires japonais des chauves-souris équipées de bombes incendiaires miniaturisées. Elles auraient été la réponse des Alliés aux kamikazes nippons. Mais après Hiroshima, ces armes devinrent obsolètes. En 1944, les Britanniques conçurent de même le projet de se servir de chats pour piloter de petits avions bourrés d’explosifs. Ils pensaient que les félins, craignant l’eau, feraient tout pour orienter leur engin vers un porte-avions. Il n’en fut rien, Pendant la guerre du Viêt-Nam, les Américains essayèrent de se servir de pigeons et de vautours pour expédier des bombes sur le Viêt-Cong. Échec encore.

Lorsque les hommes ne cherchent pas à utiliser les animaux comme soldats, ils tentent de s’en servir comme espions. Ainsi durant la guerre froide, la CIA se livra à des expériences destinées à marquer les suspects en filature avec l’hormone de cafard femelle, le péripalone B. Cette substance est si excitante pour un cafard mâle qu’il arrive à la détecter et à la rejoindre à plusieurs kilomètres de distance.



Note : "
Encyclopédie du Savoir Relatif et Absolu
ESRA Tome 3 [La révolution des fourmis]  - "Nos alliés différents"
Bernard Werber
"

Liens Relatifs



    L'Article le plus lu à propos de Comportements animaux :


    Les dernières nouvelles à propos de Comportements animaux :

    Page Spéciale pour impression  Envoyer cet Article à un ami 

    "esra : Nos alliés les bêtes" | Se connecter / Créer un compte | 0 Commentaire
    Seuil

    Les Commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.


    Sondage

    Etes-vous pour la mise en place d'un forum sur le site ?
     oui, le site doit s'ouvrir un peu
     non, le site doit rester fermé

      Results, Résultats


    • Votes : 105
    • Commentaire(s) : 0
    Sujets
    Choc des civilisations
    Comportements animaux
    Comportements humains
    Dazibao
    Destins particuliers
    Enigmes
    Esotérisme et symbolique
    Expériences pratiques
    Jeux d'esprit
    Jeux de langue
    Matière grise
    Musique
    Origines de l'humain
    Peuples et civilisations
    Prises de conscience
    Psychologie
    Quantique et philosophie des sciences
    Recettes
    Règne végétal
    Spiritualité
    Stratégie
    Utopies