Bienvenue sur WESRA (Web ESRA ou Werber ESRA), la Web Encyclopédie du Savoir Relatif et Absolu de Bernard Werber
3 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne. [Devenez membre privilégié en cliquant ici]

esra : Thomas More

Écrit par EdmondWells. Posté le Samedi 27 octobre 2007 @ 17:08:29 par Admin
Le mot « utopie » a été inventé en 1516 par l’Anglais Thomas More. Du grec u, préfixe négatif, et topos, endroit, « utopie » signifie donc « qui ne se trouve en aucun endroit ».

Thomas More était un diplomate, un humaniste ami d’Erasme, doté du titre de chancelier du royaume d’Angleterre. Dans son livre intitulé Utopie, il décrit une île merveilleuse qu’il nomme précisément Utopie et où s’épanouit une société idyllique qui ignore l’impôt, la misère, le vol. Il pensait que la première qualité d’une société « utopique » était d’être une société de « liberté ».



Il décrit ainsi son monde idéal : cent mille personnes vivant sur une île. Les citoyens sont regroupés par familles. Trente familles constituent un groupe qui élit un magistrat, le Syphogrante. Les Syphograntes forment eux-mêmes un conseil, qui élit un gouverneur à partir d’une liste de quatre candidats. Le prince est élu à vie, mais s’il devient tyrannique on peut le démettre. Pour les guerres, l’île d’Utopie emploie des mercenaires, les Zapolètes. Ces soldats sont censés se faire massacrer avec leurs ennemis pendant la bataille. Ainsi l’outil se détruit dès l’usage. Aucun risque de putsch militaire. Sur Utopie il n’y a pas de monnaie, chacun se sert au marché en fonction de ses besoins. Toutes les maisons sont identiques. Il n’y a pas de serrures aux portes et chacun est contraint de déménager tous les dix ans afin de ne pas se figer dans ses habitudes. L’oisiveté est interdite. Pas de femmes au foyer, pas de prêtres, pas de nobles, pas de valets, pas de mendiants. Ce qui permet de réduire la journée de travail à six heures. Tout le monde est tenu d’accomplir un service agricole de deux ans pour approvisionner le marché gratuit. En cas d’adultère ou de tentative d’évasion de l’île, le citoyen d’Utopie perd sa qualité d’homme libre et devient esclave. Il doit alors travailler beaucoup plus et obéir à ses anciens concitoyens.

Disgracié en 1532 parce qu’il désavouait le divorce du roi Henri VIII, Thomas More fut décapité en 1535.



Note : "
Encyclopédie du Savoir Relatif et Absolu
ESRA Tome 3 [La révolution des fourmis]  - "Utopie de Thomas More"
Bernard Werber
"

Liens Relatifs

"esra : Thomas More" | Se connecter / Créer un compte | 0 Commentaire
Seuil

Les Commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.


Sondage

Etes-vous pour la mise en place d'un forum sur le site ?
 oui, le site doit s'ouvrir un peu
 non, le site doit rester fermé

  Results, Résultats


  • Votes : 105
  • Commentaire(s) : 0
Sujets
Choc des civilisations
Comportements animaux
Comportements humains
Dazibao
Destins particuliers
Enigmes
Esotérisme et symbolique
Expériences pratiques
Jeux d'esprit
Jeux de langue
Matière grise
Musique
Origines de l'humain
Peuples et civilisations
Prises de conscience
Psychologie
Quantique et philosophie des sciences
Recettes
Règne végétal
Spiritualité
Stratégie
Utopies