Bienvenue sur WESRA (Web ESRA ou Werber ESRA), la Web Encyclopédie du Savoir Relatif et Absolu de Bernard Werber
1 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne. [Devenez membre privilégié en cliquant ici]

esra : Malice des dauphins

Écrit par EdmondWells. Posté le Vendredi 02 novembre 2007 @ 18:49:52 par Admin
Le dauphin est le mammifère qui possède le plus gros volume cérébral par rapport à sa taille. Pour un crâne de même grosseur, le cerveau du chimpanzé pèse en moyenne 375 grammes et celui de l’homme 1 450 grammes; celui du dauphin en pèse 1 700. La vie du dauphin est une énigme.



A l’instar des humains, les dauphins respirent de l’air, les femelles accouchent et allaitent leurs petits. Ils sont mammifères car ils ont vécu jadis sur la terre ferme. Mais oui, jadis les dauphins avaient des pattes et ils marchaient et couraient sur le sol. Ils devaient ressembler aux phoques. Ils ont vécu sur la terre ferme et puis un jour, pour des raisons inconnues, ils en ont eu assez et ils sont retournés dans l’eau. On imagine aisément ce que seraient devenus aujourd’hui les dauphins avec leur gros cerveau de 1700 grammes s’ils étaient restés à terre: des concurrents. Ou plus probablement des précurseurs. Pourquoi sont-ils retournés dans l’eau ? Le milieu aquatique présente certains avantages que ne possède pas le milieu terrestre. On s’y meut dans trois dimensions alors que sur terre on demeure collé au sol. Dans l’eau, il n’est pas besoin de vêtements, de maison ou de chauffage.

En examinant le squelette du dauphin, on s’aperçoit que ses nageoires antérieures contiennent encore l’ossature de mains aux longs doigts, derniers vestiges de sa vie terrestre. Cependant, ses mains étant transformées en nageoires, le dauphin pouvait certes se mouvoir à grande vitesse dans l’eau mais il ne pouvait plus fabriquer d’outils. C’est peut-être parce que nous étions très mal adaptés à notre milieu que nous avons inventé tout ce délire d’objets qui complètent nos possibilités organiques. Le dauphin étant parfaitement adapté à son milieu, lui, n’a pas besoin de voiture, de télévision, de fusil ou d’ordinateur. En revanche, il semble que les dauphins ont bel et bien développé un langage qui leur est propre. C’est un système de communication acoustique s’étendant sur un très large spectre sonore. La parole humaine s’étend de la fréquence 100 à 5 000 hertz. La parole « dauphine » couvre la plage de 7 000

170 000 hertz, ce qui autorise évidemment beaucoup de nuances

Selon le docteur John Lilly, directeur du laboratoire de recherche sur la communication de Nazareth Bay, les dauphins sont depuis longtemps désireux de communiquer avec nous. Ils s’approchent spontanément des gens et des bateaux. Ils sautent, bougent, sifflent comme s’ils voulaient nous faire comprendre quelque chose. « Ils semblent même parfois agacés lorsque leur interlocuteur ne les comprend pas », assure ce chercheur.



Note : "
Encyclopédie du Savoir Relatif et Absolu
ESRA Tome 3 [La révolution des fourmis]
Bernard Werber
"

Liens Relatifs



    L'Article le plus lu à propos de Comportements animaux :


    Les dernières nouvelles à propos de Comportements animaux :

    Page Spéciale pour impression  Envoyer cet Article à un ami 

    "esra : Malice des dauphins" | Se connecter / Créer un compte | 0 Commentaire
    Seuil

    Les Commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.


    Sondage

    Etes-vous pour la mise en place d'un forum sur le site ?
     oui, le site doit s'ouvrir un peu
     non, le site doit rester fermé

      Results, Résultats


    • Votes : 105
    • Commentaire(s) : 0
    Sujets
    Choc des civilisations
    Comportements animaux
    Comportements humains
    Dazibao
    Destins particuliers
    Enigmes
    Esotérisme et symbolique
    Expériences pratiques
    Jeux d'esprit
    Jeux de langue
    Matière grise
    Musique
    Origines de l'humain
    Peuples et civilisations
    Prises de conscience
    Psychologie
    Quantique et philosophie des sciences
    Recettes
    Règne végétal
    Spiritualité
    Stratégie
    Utopies